Mimaki Nouvelles

Mimaki et Microsoft Minecraft s’associent pour lancer un défi aux gamers : inventer des villes durables

Louis Varin Minecraft 3D
 

L’imprimante 3D couleur 3DUJ-553 de Mimaki a permis au projet gagnant d’exister physiquement, sous la forme d’une maquette complexe en relief regorgeant de détails éclatants

Mimaki Europe, fabricant de premier plan d’imprimantes jet d’encre et de systèmes de découpe, a annoncé aujourd’hui s’être associé au géant du jeu vidéo, Minecraft et à un organisme gouvernemental français pour organiser un concours national visant à sensibiliser les jeunes aux problèmes sociaux et environnementaux. Plus de 1200 participants – dont les plus jeunes n’avaient que treize ans – se sont affrontés pour créer la meilleure ville durable sur la plateforme de jeu Minecraft. L’imprimante 3D couleur 3DUJ-553 de Mimaki a permis au projet gagnant d’exister physiquement, sous la forme d’une maquette complexe en relief regorgeant de détails éclatants, qui a été offerte au lauréat en octobre, un an après le début du concours.

Ce concours, intitulé « Villes et Territoires de demain », a été jugé par un panel varié de professionnels prestigieux : des cadres de Microsoft et de l’IGN, des architectes, des influenceurs des médias sociaux et des fonctionnaires du Ministère français de la Cohésion des Territoires et des Relations avec les Collectivités Territoriales. Tout en cherchant à inspirer la créativité et l’ingéniosité en privilégiant le design, la qualité artistique et l’originalité, ce concours invitait avant tout les participants à imaginer des solutions innovantes à un ensemble de problèmes sociaux et environnementaux pertinents. Les critères complexes de sélection des villes virtuelles comprenaient la valorisation de la biodiversité, l’optimisation de la gestion de l’eau et de l’énergie, l’amélioration de la qualité de vie et la contribution de solutions pour combattre le changement climatique. Autre clin d’œil à la technologie moderne et à la culture des jeunes, une visite virtuelle de chaque réalisation a également été publiée sur YouTube par son créateur, et le niveau de participation du public vis-à-vis de chaque œuvre a été pris en compte dans la décision finale des juges.

Une maquette imprimée en 3D du paysage urbain virtuel victorieux doit être remise dans le cadre du grand prix. La conversion de l’univers détaillé d’un jeu vidéo en maquette imprimable représente un processus minutieux qui a pris plus de 19 heures. L’imprimante 3D couleur 3DUJ-553 de Mimaki, qui peut reproduire fidèlement plus de 10 millions de couleurs, a permis d’imprimer en 3D et en couleur toutes les subtilités du design avec une parfaite précision, grâce à une qualité d’impression exceptionnelle et à un matériau de base hydrosoluble, qui évite aux fines pièces de casser lors du processus de finition. Même les éléments les plus fragiles de la ville virtuelle, comme les éoliennes, ont pu être imprimés en 3D, et Mimaki a produit une maquette finale entièrement fidèle aux décors imaginés par leur créateur.

More Info 3DUJ-553

« Notre entreprise étant engagée de longue date dans la préservation de l’environnement et la recherche de solutions pour des produits plus écologiques, nous avons été extrêmement honorés de participer à ce concours », explique Thierry Lim, Area Sales Manager chez Mimaki. « Cela a été très stimulant de voir tant de jeunes gens consciencieux et visionnaires s’emparer de la technologie pour explorer des solutions environnementales et imaginer des espaces de vie privilégiant la durabilité. Le fait de pousser la technologie encore plus loin et de concrétiser sous leurs yeux les créations des participants a été un véritable privilège – et ceci n’a été possible que grâce aux capacités de la 3DUJ-553. Il est passionnant de pouvoir partager avec ces jeunes les avancées les plus récentes de la technologie d’impression 3D et de leur proposer un aperçu des immenses possibilités qu’elle pourrait leur offrir dans les années à venir. »

« L’objectif de ce concours était de donner aux gens l’occasion de réfléchir aux enjeux de notre société », explique Agnès Petit, Chef de projet digital au Ministère de la Cohésion des territoires. « La clé de son succès réside en partie dans le fait que Minecraft est une plateforme ludique et très populaire, notamment auprès des jeunes, elle leur a permis de partager leurs visions de l’avenir de leurs villes. »

La start-up CottonBee livre ses tissus dans toute l’Europe grâce à la capacité de tirages ultracourts de Mimaki

CottonBee d’investir dans les innovations de Mimaki pour faire face à la hausse de ses besoins en termes de capacité et de fonctionnalité

Lorsque le couple d’entrepreneurs Michał et Ania Laskowski eut l’idée de créer une entreprise textile au service de la communauté polonaise, il ne connaissait pas grand-chose au monde des textiles et de l’impression. En revanche, il possédait une expérience précieuse en matière de commerce électronique et ne manquait pas de vision.

L’idée de créer CottonBee est venue à Ania suite au constat qu’il n’existait pas de bons marchands de tissus contemporains en Pologne pour son hobby, la couture ; elle était obligée de s’approvisionner sur des sites Web étrangers et de se plier à des processus de commande complexes. C’est en partant de cette ébauche d’idée qu’Ania et le CEO actuel Michał ont fondé CottonBee en 2014. L’objectif était de vendre des textiles en tirages ultracourts – d’une longueur d’un mètre en moyenne – directement aux consommateurs.

Cinq ans plus tard, CottonBee est passée du statut d’activité accessoire pour les entrepreneurs à celui d’entreprise établie en plein essor. Fidèle à sa mission d’impression de petits volumes, CottonBee emploie aujourd’hui 15 personnes et a jusqu’ici livré plus de 28 000 commandes à des amateurs de loisirs créatifs et à de petites entreprises partout en Europe. Dès le départ, un outil de production numérique s’est avéré incontournable pour répondre aux besoins de courts tirages de l’entreprise. Conscients des limites de leurs connaissances en matière d’impression, Ania et Michał se sont tournés vers des prestataires locaux capables de leur fournir une technologie simple d’emploi à même de produire des impressions textiles éclatantes, rapidement et à un prix abordable.

« Mimaki a été notre premier choix, et le seul valable à nos yeux. En tant que start-up, nous ne disposions que d’un budget limité et n’avions pas besoin d’une très grande capacité pour commencer. En revanche, nous avions des exigences strictes en termes de qualité d’impression, de délais d’exécution et de facilité d’emploi du matériel », explique Michał. « La série Tx400 de Mimaki était à l’époque la seule solution remplissant nos quatre critères. L’unique alternative était d’opter pour un modèle reconditionné, un risque que nous n’avons pas voulu prendre. Mimaki nous est également apparue comme une marque de confiance. Entamer une collaboration avec une entreprise de cet acabit nous assurait de bénéficier d’innovations technologiques continues et d’un excellent service à la clientèle. »

Découvrez nos promotions Textile

CottonBee a travaillé en étroite collaboration avec le distributeur polonais Teba, qui s’est avéré un excellent partenaire. « Teba nous a très vite convaincus de son savoir-faire dans le domaine de l’ingénierie, de l’impression et des textiles. C’était exactement le partenaire qu’il nous fallait pour nous accompagner dans la sélection, l’installation et la prise en main des produits. »

En tant que partenaire agréé de Mimaki, Teba a supervisé l’installation de l’imprimante Tx400 de Mimaki chez CottonBee, une première en Pologne. Cette imprimante directe sur textile hautement productive se distinguait par des niveaux exceptionnels de rapidité et de qualité d’impression pour un système d’entrée de gamme. Cette solution constituait en outre une alternative écologique aux autres procédés. En se limitant à l’emploi de tissus en coton et d’encres pigmentées, CottonBee est parvenue à réduire les étapes de post-traitement au minimum et à optimiser les délais d’exécution.

Un peu plus tard, Mimaki a lancé ses encres pigmentées TP400. D’après Michał, « tous les paramètres se sont améliorés, en particulier l’éclat des couleurs et leur solidité au frottement humide et sec. La qualité soutenait largement la comparaison avec les imprimantes industrielles à gros volumes. » Cette nouveauté a été positivement accueillie par la clientèle extrêmement exigeante de CottonBee. Comme le dit Michał : « Les consommateurs veulent une bonne qualité dans des délais courts et à un prix avantageux : ils sont très difficiles à contenter. À vrai dire, les clients achetant au mètre sont les plus exigeants de tous ! »

Dix-huit mois après la création de CottonBee, Michał et Ania ont décidé de passer à la vitesse supérieure et d’élargir leur marché cible aux petites entreprises en plus des particuliers. Excellant sur son marché de niche, CottonBee a continué à se concentrer sur les petits tirages et a attiré de nombreuses petites entreprises actives dans le domaine des loisirs créatifs.

Le hasard faisant parfois bien les choses, Mimaki venait de lancer sa série Tx300P-1800 au moment où CottonBee cherchait à augmenter ses capacités de production dans le cadre de l’expansion de ses activités, cette fois vers de nouveaux territoires. « CottonBee se sentait à l’étroit en Pologne », explique Michał avec fierté. « Il était évident que pour développer notre croissance, nous devions étendre nos activités. Nous avons donc décidé de lancer un site Web européen. Nous réfléchissions au moyen d’augmenter notre capacité d’impression lorsque Mimaki a sorti la série Tx300P et nous avons évidemment été ravis de poursuivre notre collaboration avec elle et Teba. »

CottonBee s’est équipée de l’imprimante directe sur textile Tx300P-1800 de Mimaki et du modèle Tx300P-1800B avec tapis adhésif pour l’impression de tissus fins et extensibles. Alliant parfaitement qualité et rapidité, la série Tx300P-1800 incarne l’expertise incontestée de Mimaki dans le secteur de l’impression numérique sur textile.

« Mimaki a été l’un des premiers constructeurs à introduire le tapis adhésif sur les imprimantes de petit format. Ce procédé demande des compétences particulières de la part de l’opérateur dans la mesure où chaque tissu requiert une approche spécifique. Nous avons rapidement intégré les compétences nécessaires au sein de notre équipe, ce qui nous a permis de diversifier notre gamme de tissus en coton tant appréciée par nos clients », raconte Ania. Les deux imprimantes ont nettement augmenté la capacité de production de CottonBee. De plus, grâce à l’emploi de deux imprimantes de la même série, dotées des mêmes têtes d’impression, les clients renouvelant leurs commandes sont sûrs d’obtenir exactement les mêmes résultats, indépendamment de l’imprimante utilisée.

« Nous continuons à utiliser les imprimantes Tx300P-1800 de Mimaki et réalisons la majeure partie de nos revenus grâce aux ventes à l’étranger. Tous nos investissements dans les équipements Mimaki ont donc été fructueux et continuent de soutenir le développement de nos activités. Les clients exigent des délais d’exécution toujours plus courts. C’est donc notre prochain objectif. Nous proposons la livraison dans les cinq jours suivant la commande, mais nous nous efforçons de ramener ce délai à deux jours. Voilà à quoi nous consacrons nos journées. Ce qui a commencé comme une activité accessoire est devenu une entreprise florissante », se réjouit Michał.

Le propriétaire de Teba, Jacek Teodorczyk, ajoute : « Pour nous qui sommes actifs depuis 25 ans dans le secteur, c’est une joie de voir des entreprises comme CottonBee démarrer modestement et prospérer. Nous sommes en tout cas ravis d’accompagner CottonBee dans cette formidable aventure, que nous souhaitons encore longue ! »

Mimaki présente au salon Formnext 2019 une solution 3D destinée à dynamiser les activités des entreprises


Mimaki Europe vient d’annoncer qu’elle allait démontrer tout son savoir-faire dans le domaine des couleurs pour l’impression 3D à l’occasion du salon Formnext qui se tiendra du 19 au 22 novembre à Francfort, en Allemagne. En se rendant sur le stand B99 du hall 12.1, les visiteurs en quête de modèles ou de prototypes photoréalistes pourront découvrir un large éventail d’applications produites par la 3DUJ-553 l’imprimante 3D couleur de Mimaki capable de reproduire fidèlement plus de 10 millions de couleurs.

L’imprimante 3D 3DUJ-553 de Mimaki, en démonstration au salon Formnext, permet aux bureaux, aux concepteurs et aux développeurs de créer des imprimés criants de réalisme grâce à une incroyable finesse de détail et à des capacités couleur étendues. Mimaki peut se targuer d’une parfaite maîtrise de la couleur, acquise dans le domaine de l’impression 2D. Forte de cet héritage d’excellence, la société produit des résultats cohérents et répétables, ce qui permet aux utilisateurs d’obtenir un rendu fidèle de leurs conceptions à l’écran dans des conditions réelles. Mimaki a également mis au point une résine transparente afin de proposer des couleurs entièrement transparentes ou semi-transparentes. L’imprimante 3D 3DUJ-553 permet d’imprimer des couches de 19, 22, 32 ou 42 µm et produit des détails d’une extrême finesse, ainsi que des surfaces lisses. Un matériau de base soluble dans l’eau, qui se dissout facilement après l’impression, permet en outre de préserver les détails au cours du post-traitement. L’imprimante est parfaitement adaptée à une large gamme d’applications, dont les prototypes de voiture, les modèles architecturaux et le packaging de luxe ; autant d’applications qui seront mises à l’honneur sur le stand de Mimaki.

« La précision et la brillance de la vaste palette de couleurs produites par les imprimantes 3D de Mimaki laissent entrevoir des applications particulièrement intéressantes », explique Jordi Drieman, 3D Application Specialist chez Mimaki. « Ce produit est idéal pour créer des modèles et des prototypes dans divers secteurs de l’industrie. Ainsi, il s’adresse aussi bien aux marques désireuses de concevoir des prototypes de produits réalistes ou des échantillons de packaging pour articles de luxe qu’aux planificateurs qui conçoivent des modèles architecturaux, aux institutions scolaires à la recherche de modèles éducationnels ou encore aux sociétés de divertissement qui produisent des figurines plus vraies que nature. »

Bien décidée à accroître la rentabilité des clients, Mimaki profitera du salon Formnext pour annoncer un nouveau modèle de tarification pour les supports compatibles avec l’imprimante 3D 3DUJ-553. Depuis le lancement de sa technologie d’impression 3D, Mimaki est parvenue à améliorer l’efficacité dans le domaine de la production de consommables et de la gestion de la chaîne d’approvisionnement, ce qui a donné lieu à son modèle de tarification le plus récent. Sur le plan de la qualité, Mimaki propose les meilleurs modèles imprimés en 3D du marché. Étant donné que la société produit ses propres supports, ces modèles sont, plus que jamais, accessibles aux concepteurs et fabricants. Les visiteurs auront la possibilité de discuter des tarifs avec les membres de l’équipe de vente de Mimaki, qui se tiendront à leur disposition pour répondre à toutes leurs questions.

La société d’impression 3D néerlandaise Marketiger sera également présente au salon Formnext. Les visiteurs pourront ainsi découvrir l’une des nombreuses sociétés qui tirent parti des avantages de la technologie Mimaki. Marketiger utilise l’imprimante 3DUJ-553 pour imprimer des maquettes et des figurines couleur basées sur les scans 3D de personnes réelles. Parmi les milliers de figurines imprimées chaque année, beaucoup sont achetées au parc miniature de Madurodam, une célèbre attraction touristique située aux Pays-Bas, où les visiteurs peuvent se faire numériser en 3D. Maikel de Wit, fondateur de Marketiger, explique : « Cette technologie 3D de Mimaki est sans pareille sur le marché. L’imprimante n’est pas seulement facile à utiliser. Elle est aussi extrêmement fiable. Elle imprime des millions de couleurs avec un matériau de base incroyablement robuste, ce qui permet de produire des modèles avec une stabilité élevée des couleurs. Nos clients sont toujours impressionnés par l’éclat des couleurs de nos modèles, mais aussi par leur excellente tenue dans le temps. »

L’offre 3D de Mimaki comprend également l’imprimante 3D 3DFF-222 un outil de conception et de production interne qui utilise la technologie de dépôt de filament fondu (procédé FDM) pour produire des prototypes et des pièces de finition, tels que des gabarits et des éléments de signalétique tridimensionnels. Commercialisé en partenariat avec la marque Sindoh, le système 3DFF-222 imprime des filaments PLA pour garantir la production de modèles solides et résistants, difficiles à déformer. La taille des imprimés peut atteindre 210 mm x 200 mm x 195 mm (L x P x H). Quant à la progression des travaux, elle peut être surveillée à distance par le biais d’une application.

« Cette année, nous nous attendons à vivre une édition mémorable du salon Formnext », explique Jordi Drieman. « Chez Mimaki, nous mettons un point d’honneur à placer le client au cœur de nos activités. Fidèles à cette philosophie, nous ne nous contenterons pas de faire la démonstration des possibilités offertes par notre technologie 3D. Ainsi, de nombreux partenaires commerciaux seront présents sur notre stand pour discuter, avec vous, d’options de tarification intéressantes sur les consommables. »

Mimaki dévoile ses imprimantes et systèmes de découpe grand format de prochaine génération

Moteur de l’évolution de l’impression numérique grand format vers des processus de production ultra-efficaces, rentables et durables, Mimaki Europe, le constructeur réputé d’imprimantes jet d’encre et de systèmes de découpe, annonce aujourd’hui le lancement de sa série Plus, la prochaine génération de ses solutions d’impression et de découpe grand format plébiscitées par le secteur. Présentés en exclusivité mondiale au salon The Print Show (NEC Birmingham, Royaume-Uni, du 17 au 19 septembre), les nouveaux modèles CJV300 Plus, JV300 Plus et CG-FXII Plus seront exposés sur le Stand E10, Hall 9, où Mimaki sera représenté par son distributeur britannique autorisé, Hybrid Services.

S’appuyant sur les technologies phares de la marque, la nouvelle série Plus, qui comporte trois modèles, le CJV300 Plus, un système intégré d’impression à solvant/découpe, l’imprimante à solvant JV300 Plus et le traceur de découpe CG-FXII Plus, permet d’augmenter considérablement la productivité par rapport aux modèles précédents, en plus d’offrir une qualité d’impression supérieure à des vitesses d’impression accélérées. Ceci est possible grâce à MAPS4, la dernière version du Mimaki Advanced Pass System qui utilise un algorithme unique pour calculer la manière la plus efficace de projeter les gouttes d’encre afin d’éviter les bandes visibles dans l’image. Il s’adapte constamment à la couleur de l’encre, à l’encrage et à la vitesse d’impression. La fiabilité de la productivité est assurée par les technologies pionnières de Mimaki : le module de vérification des buses (NCU – Nozzle Check Unit) et le système de reprise en cas de buses obstruées (NRS – Nozzle Recovery System). En outre, un tout nouveau dispositif avancé de manipulation permet de travailler avec des rouleaux jusqu’à 45 kg en évitant le déplacement du support et en garantissant un processus de production plus fluide et plus efficace.

Les modèles de la série Plus intègrent également une nouvelle fonction propriétaire de découpe ID Cut. Cette fonctionnalité innovante a été développée pour permettre des opérations de découpe continue sur plusieurs travaux en réduisant au maximum les interventions humaines, le temps nécessaire et le gaspillage de matériel. La fonction de découpe ID Cut imprime des codes-barres d’identification portant les informations de découpe et de rotation dans la mise en page des travaux d’impression et de découpe, à travers le logiciel RIP RasterLink6 Plus de Mimaki. En lisant chaque code-barres unique, le capteur de repère de coupe charge et exécute automatiquement la découpe, en veillant à ce que toutes les exigences d’alignement et de rotation soient respectées. Les modèles CJV300 Plus et CG-FXII Plus sont tous deux équipés de la fonction ID Cut, et le modèle JV300 Plus peut être associé au CG-FXII Plus afin de tirer pleinement parti de la nouvelle fonctionnalité.

« Une fois de plus, Mimaki repousse les limites de l’innovation dans l’industrie de l’impression grand format », affirme Bert Benckhuysen, Senior Product Manager EMEA chez Mimaki Europe. « Chaque innovation que nous introduisons sur le marché découle de notre observation attentive des tendances du secteur et des besoins de nos clients, ainsi que de notre vaste programme de recherche et développement. Les gains de qualité et de productivité sans précédent de la série Plus, associés à une vision respectueuse de l’environnement, font de chaque nouveau modèle une proposition très convaincante pour les prestataires de services d’impression cherchant à accroître leur compétitivité tout en optimisant leur flux de production. »

Dans le cadre de son concept « Mimaki Green Technology », la société lance également de nouveaux packs d’encre de 600 ml et des cartouches écologiques réutilisables dans la série Plus. Conçues pour assurer des processus d’impression plus intelligents et plus durables, les nouvelles cartouches d’encre écologiques offrent une capacité d’impression plus longue et une économie de 15 % sur les coûts d’encre, par rapport aux cartouches de 440 ml. De plus, les cartouches écologiques peuvent être réutilisées à de nombreuses reprises, contribuant ainsi à faire de la série Plus un choix respectueux de l’environnement et rentable pour les prestataires de services d’impression grand format.

Après leur lancement au salon The Print Show, les modèles CJV300 Plus, JV300 Plus et CG-FXII Plus seront également exposés au Salon C!Print (Madrid, Espagne, du 24 au 26 septembre) sur le stand Digidelta (Stand C51) et au salon Viscom Italia (Fiera Milano, Italie, du 10 au 12 octobre) sur le stand Bompan (Hall 8, Stand E23/E27/G20/G26).

* Le modèle CJV300-160 Plus est équipé de la nouvelle fonctionnalité ID Cut pour des opérations d’impression et de découpe les plus efficaces.
* Le modèle JV300-160 Plus intègre la dernière version de Mimaki Advanced Pass System (MAPS) pour produire une qualité encore supérieure lors de l’impression à grande vitesse.
* La série CG-FXII Plus sera disponible en trois largeurs différentes : 75cm, 130cm et 160 cm.

Mimaki donne accès à une impression grand format économique grâce à son imprimante à solvant innovante SWJ-320EA

SWJ-320EA_Twin-Roll

Mimaki Europe annonce aujourd’hui la présentation de son imprimante à solvant grand format SWJ-320EA, innovante et économique, au salon FESPA Africa 2019 (Gallagher Convention Centre, Johannesburg, Afrique du Sud, du 11 au 13 septembre 2019).

En réponse au marché exigeant de l’impression très grand format, en constante évolution et sensible au prix, cette imprimante hautement productive de 3,2 mètres de large offre un rapport inégalé entre qualité d’impression supérieure, vitesse d’impression accélérée et fiabilité, à un tarif très abordable.

Suite à la progression satisfaisante des ventes sur des marchés plus sensibles aux prix, tels que la Turquie, la Russie et le Moyen-Orient, le modèle SWJ-320EA est désormais disponible dans toute la région EMEA. « En réponse aux besoins du marché très concurrentiel du grand format, l’imprimante SWJ-320EA représente un facteur de différenciation important pour nos clients », affirme Bert Benckhuysen, Senior Product Manager chez Mimaki Europe. « Grâce à un niveau d’efficacité supérieur et à des coûts d’exploitation réduits, à un prix très compétitif pour le matériel et les encres, le modèle SWJ-320EA constitue un choix beaucoup plus rentable en termes d’investissement, en particulier par rapport à l’offre de nos concurrents en Chine, en Russie et en Turquie. »

S’appuyant sur la tradition d’innovation de Mimaki, l’imprimante à solvant très grand format SWJ-320EA intègre les technologies phares de la marque : MAPS4 (Mimaki Advanced Pass System) et NRS (Nozzle Recovery System). MAPS4 aide à minimiser les effets de bande pendant le procédé d’impression. À chaque passage, MAPS4 utilise un algorithme unique qui calcule le moyen le plus efficace de projeter les gouttes d’encre pour éviter les effets de bande visibles. Il s’adapte constamment à la couleur de l’encre, à l’encrage et à la vitesse d’impression. Cette fonctionnalité, couplée au système NRS qui permet de remplacer les buses obstruées sans interrompre la production, améliore les performances de l’imprimante et optimise la productivité et la qualité d’impression finales. Et pour offrir des avantages supplémentaires en termes de production, le modèle SWJ-320EA est équipé de quatre têtes d’impression avancées à grande vitesse, disposées en quinconce pour atteindre des résolutions allant jusqu’à 1 200 ppp et une vitesse d’impression jusqu’à 137 m2/h.

L’imprimante SWJ-320EA bénéficie de la vitesse, de la qualité et de la fiabilité de Mimaki réputées dans le monde entier, adaptées au très grand format. Elle est également équipée d’un système d’alimentation du support remarquablement stable et d’une barre de tension nouvellement conçue. Ces fonctionnalités empêchent le support de gondoler et garantissent une grande adhérence pour une impression extrêmement précise, avec une qualité exceptionnelle et régulière, même pour les grands formats. Afin de répondre aux besoins de volumes plus importants, une fonction d’impression à double bobine est disponible en option pour permettre à l’imprimante de gérer jusqu’à deux bobines (d’une largeur maximale de 1 524 mm chacune) et d’atteindre ainsi une production quotidienne à double volume sur de plus petites bobines.

Conçu pour permettre aux utilisateurs de diversifier leurs activités tout en garantissant la rentabilité, le modèle SWJ-320EA de Mimaki est idéal pour produire de nombreuses applications grand format, intérieures et extérieures, y compris des supports PLV, des bannières et des panneaux d’affichage, des présentoirs, ainsi que des images de transport ou de surface. La diversification s’appuie également sur la vaste gamme de supports enduits de solvants compatibles, tels que le film PVC autoadhésif, le papier photo, le papier pour panneaux d’affichage, le papier dos bleu, le film rétroéclairé, les matériaux et les bâches pour bannières, entre autres. L’imprimante SWJ-320EA utilise une encre Mimaki CS100 à base de solvant, disponible en configuration CMJN et dans un format de 3 litres par couleur. Les nouvelles encres ont été développées pour réduire la consommation et augmenter la résistance aux intempéries et aux éraflures.

Vedette du stand Graphix Supply World (Hall 3, Stand D21-43) de la FESPA Africa, le modèle SWJ-320EA sera aussi présenté au salon The Print Show (NEC Birmingham, Royaume-Uni, du 17 au 19 septembre), sur le stand Hybrid Services (Hall 9, Stand E10), au Salon C!Print, (Madrid, Espagne, du 24 au 26 septembre), sur le stand Digidelta (Stand C51), ainsi qu’au Viscom Italia (Fiera Milano, Italie, du 10 au 12 octobre), sur le stand Bompan (Hall 8, Stand E23/E27/G20/G26).

Mimaki ouvre la voie à l’emballage écologique de prestige à Luxe Pack 2019

Luxury Packaging Application-UJF-3042MkII

Mimaki Europe aura l’emballage de luxe en ligne de mire lors du salon Luxe Pack 2019 qui se tiendra au Grimaldi Forum de Monaco du 30 septembre au 2 octobre.

En tant que sponsor technologique du principal salon dédié à l’emballage créatif, ce constructeur de premier plan d’imprimantes jet d’encre et de systèmes de découpe montrera comment des marques de luxe et des professionnels du packaging peuvent parvenir à créer et produire des emballages haut de gamme ponctuels, tout en prenant dans le même temps des décisions plus intelligentes et durables grâce à la technologie d’impression avancée de Mimaki.

Mimaki mettra en avant l’intérêt de l’ennoblissement via un éventail remarqué d’applications – notamment des emballages imprimés à 360 degrés et des maquettes d’emballage imprimées en 3D – sur son stand DD02BIS. Dans le droit fil du thème principal du salon – l’emballage créatif de prestige –, l’entreprise inspirera ses visiteurs à Luxe Pack avec des échantillons de cosmétiques et de parfums haut de gamme. Détaillant plus avant ses avantages technologiques pour le secteur du luxe, elle présentera des prototypes de qualité de flacons de parfum imprimés en 3D, démontrant l’intérêt pour les donneurs d’ordres de son système d’impression 3D UV couleur de pointe, la 3DUJ-553.

En guise de démonstration technologique, l’imprimante UJF-3042MkII destinée à l’impression directe sur objet sera à l’œuvre sur le stand Mimaki. Synonyme de convivialité pour l’impression à la demande, cette imprimante à plat de pointe sera équipée de l’option Kebab de Mimaki, permettant l’impression directe à 360 degrés sur des produits cylindriques. Rendant possible l’impression UV sur un large éventail de supports de tailles différentes, cette combinaison est étudiée pour permettre aux utilisateurs d’étendre encore les perspectives de l’impression de décoration sur des objets 3D.

« Avec notre portefeuille intégré de solutions d’impression de pointe, nous offrons une créativité spectaculaire et des perspectives illimitées au secteur en plein essor du packaging de luxe. Nous pouvons par ailleurs répondre à la demande pressante d’options plus durables émanant du marché », explique Danna Drion, directrice marketing chez Mimaki EMEA.

Dans le cadre de sa présence à Luxe Pack 2019, Mimaki participera au programme de conférences destinées aux visiteurs. Igor Gadreaud, directeur développement et Thierry Lim, directeur commercial chez Mimaki France aborderont le sujet de la personnalisation en guise de vecteur d’appropriation dans la création d’emballage haut de gamme, à l’occasion d’une intervention intitulée « To be unique is so dépassé, being creative is le nouveau moi ! » (30 septembre – 16 h 45).

« Les nouveaux modes de personnalisation, les améliorations continues apportées à l’ennoblissement et une sensibilisation accrue à la durabilité sont autant d’éléments clés pour le secteur de l’emballage haut de gamme. Forte de son expertise de l’impression numérique et de son portefeuille technologique de pointe, Mimaki met un point d’honneur à encourager l’évolution de l’industrie du packaging en ce moment important », conclut Mme Drion.

Des technologies clés pour des résultats spectaculaires

Application Textile - TX300P-1800B

Les Core Technologies – technologies clés – développées par Mimaki, parmi lesquelles le système MAPS (Mimaki Advanced Pass System) et la technologie WCT de contrôle de la forme d’onde, font la différence grâce à leur qualité d’image hors pair et à leurs résultats toujours spectaculaires.

Les technologies clés de Mimaki sont spécialement conçues pour aider les opérateurs dans deux grands domaines : assurer une production stable et obtenir une qualité d’image élevée. Diverses fonctions propriétaires innovantes permettent aux utilisateurs d’obtenir une qualité d’image incomparable – une réputation qui fait bien entendu la fierté de Mimaki.

Ce n’est pas un secret : chez Mimaki, une qualité d’image élevée va de soi. Il est pour nous normal que nos machines offrent chaque jour ce qui se fait de mieux en matière de qualité d’impression, et jamais nous ne perdons de vue cet impératif. C’est cette volonté qui a poussé notre équipe technique à développer toute une série de technologies exclusives : grâce à elles, la qualité de votre travail s’impose d’elle-même.

« Nous intégrons toute une palette de technologies clés pensées pour aider nos clients à offrir une qualité d’image exceptionnelle, et cela très facilement », déclare Bert Benckhuysen, Responsable produit senior chez Mimaki Europe. « Avec des années d’expérience du développement de solutions d’impression de pointe, la technologie s’est progressivement diffusée partout, de sorte que même nos produits “d’entrée de gamme” bénéficient de fonctionnalités telles que le système MAPS (Mimaki Advanced Pass System) et la technologie WCT de contrôle de la forme d’onde qui permettent d’obtenir ces résultats spectaculaires. »

MAPS et WCT ne sont que deux des technologies clés qui, avec des fonctionnalités comme l’impression de points variables, déterminent la manière dont l’encre est déposée sur le support. Elles permettent ainsi de maîtriser parfaitement la position, la taille et la forme des points afin de créer des impressions haute densité régulières et éclatantes. Les têtes d’impression piézoélectriques de haute précision de Mimaki garantissent des résultats réguliers et fiables ; associées aux technologies clés, elles donnent toute leur mesure. Avec un flux de production continu de la création à la découpe, en passant par le traitement RIP et l’impression, les technologies clés travaillent en arrière-plan pour aider l’utilisateur à obtenir la meilleure qualité qui soit.

Application-Textile

« Mimaki a la réputation d’aider ses clients à réaliser de superbes impressions et nous en sommes fiers », poursuit Bert Benckhuysen. « Le développement des technologies clés de traitement de l’image joue ici un rôle essentiel et, puisque nombre d’entre elles sont disponibles sur l’ensemble des imprimantes de notre gamme, le prix n’est plus un obstacle à la qualité. »

Toutes les imprimantes offrant des paramètres qui permettent de régler la qualité et la vitesse d’impression et le traitement de l’image, les technologies clés de Mimaki donnent à l’opérateur la possibilité d’évaluer le travail à effectuer et de choisir les options qui répondent le mieux à ses besoins. « Les imprimantes Mimaki sont compatibles avec une vaste gamme de supports – du papier au vinyle auto-adhésif en passant par les objets texturés ou présentant un relief, comme le métal ou le verre –, et il n’a donc jamais été aussi important de pouvoir aider les opérateurs dans leur quête de la qualité d’image parfaite », conclut Bert Benckhuysen. « Sa connaissance sans pareil des besoins des prestataires d’impression au quotidien a permis à Mimaki de développer des technologies intégrées, innovantes et pratiques qui font la différence. »

L’impression 3D ? Une question de couleur

3D sample model

With industrial mass production touted as the next big thing, accurate colour simulation, achieved using the Mimaki 3DUJ-553, will be the key to its success.

On a beaucoup parlé de l’impression 3D, ces dernières années. Le marché de l’impression 3D continue de se développer dans le monde entier, et tout porte à croire que, dans ce secteur, on passera bientôt à la production de masse. De fait, par l’amélioration du flux de production, de la standardisation et de l’automatisation, la fabrication additive est en train de passer rapidement du prototypage à la phase de production. Chez Mimaki, toutefois, nous nous préparons au déploiement parallèle d’un autre scénario, avec le slogan « What colour you see is what colour you get » (la couleur que vous voyez est celle que vous obtenez). Nous sommes persuadés que, en 2019, la couleur sera un facteur clé de la croissance de l’industrie de la fabrication additive, dans différents secteurs.

C’est l’heure de la couleur 3D !
Avec les récentes évolutions de la technologie, l’impression 3D présente désormais des capacités couleur pleinement développées, et la fabrication additive est aujourd’hui à même de produire des modèles naturels et photoréalistes. Son expertise reconnue de la couleur et la gestion de la couleur dans l’environnement d’impression jet d’encre industrielle 2D vaut à Mimaki son statut de pionnier dans ce domaine.

La nouvelle 3DUJ-553 de Mimaki est le premier système d’impression 3D polymère au monde permettant de produire plus de 10 millions de couleurs différentes. Basée sur la technologie jet d’encre UV, elle construit des objets en projetant des couches d’encre successives, durcies par des LED UV à chaque passage. La 3DUJ-553 utilise des encres CMJN, blanches et transparentes pour réaliser des produits photoréalistes avec de riches effets de couleurs, tels que tons directs, nuances et dégradés. De plus, l’utilisation d’encres blanches et transparentes permet la production d’effets spéciaux, tels que les textures totalement transparentes ou les textures multicouches, avec encre transparente à l’extérieur et couleur blanche ou unie à l’intérieur, ou inversement, multipliant ainsi les possibilités d’application.

Mais ceci n’est qu’un aspect de la question. L’autre aspect concerne la prise en charge des profils colorimétriques ICC – une première mondiale dans l’impression 3D –, essentielle pour obtenir une simulation précise des couleurs et une reproductibilité parfaite, de l’écran de conception à l’objet 3D imprimé réel. Mimaki s’est appuyée ici sur son savoir-faire dans l’impression 2D : MPM3, un logiciel de gestion des couleurs propriétaire, assure la précision, les ajustements et le contretypage des couleurs entre les mêmes modèles d’imprimantes par égalisation (en mesurant des nuanciers), afin de permettre la même sortie couleur sur de multiples imprimantes 3D – et ce, où que vous soyez dans le monde ! Parmi d’autres avantages au service de la qualité, Mimaki a également introduit un système de contrôle de forme d’onde amélioré, qui adapte la forme d’onde pour chaque encre utilisée. Le terme « forme d’onde » ne vous est peut-être pas familier : il signifie que des gouttelettes d’encre sont projetées en cercles presque parfaits et positionnées avec une précision absolue, générant une qualité d’impression irréprochable.

Comment la 3DUJ-553 couleur de Mimaki peut-elle donc transformer la vie des concepteurs ? Trois mots clés s’imposent ici : qualité de sortie, contretypage de simulation et cohérence des couleurs. Le nouveau système d’impression 3D aide les concepteurs à garantir que les projets créés à l’écran correspondent parfaitement à la sortie imprimée, élargissant ainsi les possibilités de création et se traduisant par des gains de temps et d’argent – si l’étalonnage d’écran est effectué correctement, bien sûr ! La cohérence et la répétabilité apportent d’autres avantages en termes de réduction des délais et des coûts de transport, diminuant ainsi l’impact environnemental : lorsque le projet est prêt pour l’impression, la production peut être effectuée localement, avec la garantie que les produits finals présenteront le même aspect et le même toucher.

Mimaki 3D Link Software

Au-delà de la couleur
La couleur n’est pas le seul atout de notre principale technologie d’impression 3D. La longue expertise de Mimaki dans l’impression jet d’encre industrielle 2D, ainsi que dans l’impression jet d’encre directe sur des objets, nous a permis de développer chaque détail de nos systèmes d’impression 3D avec précision.

La 3DUJ-553 est équipée de systèmes de circulation d’encre situés dans les têtes d’impression, atténuant la sédimentation de l’encre et éliminant les bulles d’air près des buses ; elle est également dotée de la NCU (Nozzle Check Unit), une unité de détection de l’état des buses qui effectue un nettoyage automatique en cas de buse manquante ou défectueuse. Ces deux technologies reposent sur le savoir-faire de Mimaki dans le domaine de l’impression jet d’encre 2D et garantissent une disponibilité optimisée, ainsi qu’une amélioration de la productivité, de la fiabilité et de la stabilité de production, même pour l’impression 3D.

Autre caractéristique intéressante de la 3DUJ-553, sa zone de modélisation de 500 x 500 x 300 mm se prête à un large éventail d’applications, y compris le prototypage et la modélisation à grande échelle, avec une haute précision des détails et un positionnement efficace des objets imprimables.

En résumé, nous nous préparons à l’ouverture de nouveaux domaines d’applications 3D au cours des prochaines années. Sur le plan de la technologie, Mimaki est prête à relever les défis de l’impression 3D. Sur le plan des applications, la nouvelle 3DUJ-553 permet d’aborder différents segments du marché. Des modèles dimensionnés, des maquettes et du prototypage à la création, aux outils et aux équipements 3D, sans oublier les figurines et les applications médicales et éducatives, la technologie d’impression 3D couleur est destinée à améliorer la façon dont ces secteurs envisagent la créativité et l’amélioration du processus de production global.

Mimaki s’engage en faveur de choix durables à l’occasion du Labelexpo Europe 2019

Mimaki-MUH-100-Si-UV-curable-metallic-ink-applications

Mimaki reimagines the future of labelling and packaging with a greater focus on sustainability at Labelexpo Europe 2019.

Sous le thème « Reimagine the Future of Labelling and Packaging » (littéralement, Réinventez le futur de l’étiquetage et de l’emballage), Mimaki Europe mettra l’accent sur une plus grande durabilité lors du salon Labelexpo Europe 2019. Le constructeur réputé d’imprimantes jet d’encre et de systèmes de découpe montrera comment les entreprises peuvent faire appel à sa vaste gamme de solutions pour faire des choix plus pérennes lors de la conception et de la fabrication d’étiquettes et d’emballages.

Sur le stand A40, Hall 8.0., Mimaki présentera un éventail remarqué d’applications allant des étiquettes à découpe à la forme, d’autocollants métalliques et de décalcomanies rigides à des boîtes pliantes et ondulées, en passant par des emballages imprimés à 360 degrés. Tous les échantillons exposés seront fabriqués en gardant à l’esprit l’idée de durabilité optimisée, selon Danna Drion, Marketing Manager, Mimaki EMEA, qui déclare avec enthousiasme : « Nous sommes impatients de prouver comment des marques peuvent donner naissance à des idées créatives tout en prenant des décisions plus intelligentes et plus durables grâce à la technologie Mimaki. Le numérique constitue une solution évidente pour créer des étiquettes et des emballages à la demande, mais aussi éliminer le gaspillage provoqué par de longs démarrages, des changements de production ou encore un surstockage. En outre, Mimaki possède une gamme de substrats compatibles leader du marché, garantissant ainsi aux marques de toujours faire des choix durables pour leurs produits. »

Le produit phare en matière de technologie du stand Mimaki : l’imprimante UV à plat UJF-7151plus destinée à l’impression directe sur objet. Grâce à l’impression en direct d’applications d’emballages à court tirage lors du Labelexpo Europe 2019, les visiteurs pourront apprécier la qualité d’impression irréprochable atteinte pour des décalcomanies rigides, des maquettes d’emballage et des autocollants. Les encres Mimaki LH-100 et LUS-120, qui sont certifiées GREENGUARD Gold, ont satisfait aux normes les plus strictes et complètes du monde en matière de faibles émissions de composés organiques volatils (COV) dans l’air des locaux et conviennent pour une utilisation dans des environnements tels que des écoles et des établissements de soins de santé. Grâce à l’emploi de LED à UV longue durée, l’imprimante consomme moins d’énergie que les modèles équipés de lampes UV conventionnelles.

Compatible avec l’imprimante UJF-7151plus, l’encre métallique UV MUH-100-Si de Mimaki sera elle aussi dévoilée pendant le salon. Lancée cette année, elle peut être directement imprimée sur des produits comme des bouteilles en verre réutilisables sans exiger de traitement ou d’opération manuelle supplémentaire, permettant ainsi aux utilisateurs de concevoir des applications élégantes et sophistiquées en déployant peu d’efforts.

Autre temps fort de l’événement : la présentation du système d’impression/découpe intégré à séchage UV UCJV300-75 de Mimaki. Cette solution primée est en mesure de produire une impression à cinq couches unique en vue de créer différents designs, simultanément, sur chaque face d’un support. Elle est ainsi idéale pour des applications faisant appel à du film transparent, par exemple des étiquettes et des emballages souples, offrant ainsi aux utilisateurs de nouvelles possibilités d’application à forte valeur ajoutée. Toutes les encres de la série UCJV sont également certifiées GREENGUARD Gold.

De plus, Mimaki dévoilera deux autres systèmes lors de l’événement, tous deux parfaitement conçus pour des clients des marchés de l’étiquetage et de l’emballage :

Mimaki CJV150-75 : équipé d’une fonction d’impression et découpe de pointe, ce système à jet d’encre haut de gamme résout les problèmes rencontrés lors d’une impression sur des substrats avant la découpe, tels que la séparation du film et des résultats de découpe médiocres, et est idéal pour la fabrication d’autocollants et d’étiquettes. Délivrant une largeur maximale d’impression et de découpe de 800 mm, il propose en outre des encres éclatantes, comprenant des nuances argent, orange et noir clair, gages d’un impact optimal en termes de produits.

Mimaki CFL-605RT : un traceur de découpe à plat compact affichant une surface de coupe maximum de 610 x 510 mm. Le système possède un éventail d’outils de découpe et de rainage, notamment un accessoire de découpe excentrique dédié au carton d’emballage couché, un stylo permettant des dessins au trait et une molette de rainage pour la création de lignes de pliage. Il convient donc parfaitement à de nombreuses applications d’emballage, y compris des échantillons et des prototypes, des cartons, des incrustations d’emballage, et bien plus encore.

« Nous nous trouvons à un moment crucial dans les industries de l’étiquetage et de l’emballage. Même si les marchés sont actuellement florissants et que les investissements sont omniprésents, la période est également idéale pour prendre du recul et observer l’impact environnemental. Bon nombre de choix positifs s’offrent à nous, et c’est en nous réunissant en tant qu’industrie que nous pouvons prendre ces décisions », explique Danna Drion.

La démonstration de l’imprimante hybride de Mimaki lors du salon ITMA 2019 révèle toute l’accessibilité de l’impression textile

TX300P-1800P hybrid printer

Le nouveau modèle bénéficie d’une flexibilité incomparable face à une multitude de combinaisons d’encres et de supports, offrant ainsi de nouvelles opportunités rentables aux entreprises.

  • Ce nouveau modèle hybride est le gage d’une impression directe sur textile ou d’une impression transfert sur une imprimante d’entrée de gamme.
  • La flexibilité de la presse permet à de petits prestataires de services d’impression d’élargir leurs applications et d’accéder à de nouveaux marchés.

Mimaki Engineering, constructeur réputé d’imprimantes jet d’encre et de systèmes de découpe, vient d’annoncer l’avant-première technologique mondiale d’une toute nouvelle imprimante textile numérique hybride de la série TX300P à l’occasion du salon ITMA 2019 Barcelone, Espagne, du 20 au 26 juin (stand B110, Hall 3). Exclusivement dotée de capacités d’impression directe sur textile et d’impression transfert, le nouveau modèle bénéficie d’une flexibilité incomparable face à une multitude de combinaisons d’encres et de supports, offrant ainsi de nouvelles opportunités rentables aux entreprises.

La nouvelle imprimante a été conçue sur le modèle Mimaki TX300P-1800, mais la nouveauté réside dans sa capacité d’impression transfert. Avantage majeur : les prestataires de services d’impression profiteront d’une polyvalence améliorée en termes de tissus, d’applications et de marchés ciblés. Cela permet à de petits fournisseurs de proposer une gamme complète d’applications d’impression textile grâce à un seul système. Suivant l’approche de Mimaki en tant que fournisseur de solutions global, l’imprimante est compatible avec toute la gamme d’équipement de prétraitement, de vaporisation et de lavage de l’entreprise.

« Le marché n’en est encore qu’à ses débuts en matière d’adoption des imprimantes numériques, la plupart des textiles étant imprimés selon la méthode traditionnelle et le marché étant dominé par de nombreux grands acteurs. Avec cette nouvelle imprimante hybride, Mimaki offre une solution abordable capable de lever les obstacles à l’entrée sur le marché de plus petits fournisseurs d’impression », explique Ronald van den Broek, directeur général des ventes EMEA. « Dans le cas d’ateliers de production affichant de plus gros volumes, l’imprimante est précieuse pour de courts tirages et pour la multitude d’avantages offerts par la production numérique. »

Ses plateaux interchangeables sont à l’origine de la nature hybride du modèle. Lors d’une impression directe sur textile, le surplus d’encre pénétrant à travers le tissu est drainé par un plateau doté d’une rigole de collecte d’encre. Le plateau peut être remplacé en un tournemain par une version sous vide, idéale pour des impressions par transfert thermique sur papier. L’imprimante peut aussi être configurée avec trois combinaisons d’encre différentes : pigment textile/sublimation directe, pigment textile/transfert à sublimation ou sublimation directe/transfert à sublimation. Le résultat ? Plus de polyvalence et de possibilités, hissant ainsi l’imprimante au rang de modèle d’entrée de gamme idéal.

La technologie phare de Mimaki inclut un module de vérification des buses (NCU – Nozzle Check Unit) et un système de reprise en cas de buses obstruées (NRS – Nozzle Recovery System), gage d’une productivité fiable. Ces fonctions permettent à l’imprimante de nettoyer automatiquement les têtes d’impression en cas de dysfonctionnement des buses et, si celles-ci ne sont pas réparables, de remplacer des buses manquantes ou endommagées par des buses opérationnelles sans interrompre la production et sans compromettre la qualité d’impression finale. Un écart réglable prévu au niveau de la tête offre en outre la possibilité de modifier la distance entre la tête d’impression et le support, évitant ainsi tout contact entre ces deux éléments.

« Les fonctionnalités de cette nouvelle imprimante hybride permettent aux fabricants de textiles et de vêtements de bénéficier d’une flexibilité incomparable et de perspectives applicatives améliorées qui dopent la croissance de leur activité. Grâce à ce produit, Mimaki démocratise véritablement l’accessibilité à l’impression textile, et avec des solutions comme celle-ci sur le marché, nous espérons observer une amélioration de la croissance de l’impression numérique dans le secteur textile », conclut Ronald van den Broek.